Les insectes

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

Ordre des coléoptères(Coléoptera)

Caractère distinctif:Insectes minuscules à grands, généralement avec deux paires d’ailes dont les antérieurs sont dures ou coriacées et se rejoignent au milieu du dos
suivant une ligne médiane bien droite.
Les ailes postérieurs sont menbraneuses et généralement repliées sous les antérieurs.
Les ailes postérieures sont parfois absentes
et quelques espèces n’ont pas d’ailes du tout.
Avec environs 350 000 espèces connues, c’est le plus grand de tous les ordres d’insectes.
On en trouve 5000 en espèces en Europe.

Le Dynaste Hercule et le Goliath sont des espèces tropicals, pesant environs 100 grammes, qui se rangent parmi les plus grands insectes.
Mais il y a une telle diversité de formes et de tailles dans
cet ordre, qu’il y comprend également des certains insectes parmi les plus petits, dont la taille n’atteind pas 0,5 mm.
La pluârt des Coléoptères sont capable de voler mais il ne volent jamais très longtemps et ce sont des insectes qui vivent de préférence sur le sol et sur les plantes basses.
Les coléoptères ont e,vahi tous les biotopes disponibles ( y compris la mer) et ont exploité toutes les ressources alimentaires possibles.

famille lucanidae

Le plus connu de nos quelques représentants de la famille des Lucabidea est le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus)qui doit son nom au énormes mandibules du mâle, semblable à des bois de cerf.

Pouvant atteindre 50 mm, c’est notre plus grand coléoptère mais sa taille est très variable et certains spécimens peuvent n’atteindre que la moitié de cette longeur.

Bien que le mâle puisse avoir un aspect effrayant avec ses grandes « cornes », il est innofensif.
Les mandibules sont tellement grandes que les muscles n’ont pas presque pas la force de les faires mouvoirs.
Par contre, les petites mandibules de la femelle sont capable de pincer beaucoup plus fort.
Il semblerait que l’ai mandibules du mâle soient surtout ornementales.
Cette espèce se développe dans certains bois et notamment dans ou sous les troncs d’arbres pourris.
Les larves du cerf-volant se nourrissent de bois mort. L’adulte, lui, se nourrit de la sève des arbres malades. Aucune crainte à avoir pour les charpentes.
Mais cette espèce semble devenir pus rare.

insectes 100_2390-300x225   100_3199-300x225

Lucanus cervus -Le cerf-volant-femmelle       Lucanus cervus -Le cerf-volant- mâle
still0023-300x240copie-de-100_3318

Dorcus parallelopipedus

Famille Cerambycidae

Les Cérambycidae sont des insectes xylophages généralement
reconnaissant à leurs longues antennes antennes, d’où leur nom de Capricornes ou Longicornes.

Ces espèces vivent généralement dans les régions boisées où certaines d’entre elles causent de grand dégâts aux arbres.

Quelques-uns de ces coléoptères, sont grand et vivement colorés.

copie-de-100_3465copie-de-100_3466

Cerambyx cerdo-Le Grand Capricorne

Famille Chrysomélidae-Chrysomèles

LesChrisomélidae formentla plus grande des trois familles de la super famille desChrysoméloides
avec plus de 25 000 espèces dont plus de 300 vivent en Europe occidentale.
Elle sont presque toutes phytophages.

La plupart des espèces sont relativement petites et beaucoup ont des couleurs vives et ont souvent des reflets métalliques.

Timarcha tenebricosa est notre plus grand Chrisomèle.

Elle est noire, avec un reflet violet, et se rencontre dans l’herbe au printemps et au début de l’été.

Elle est aptère et les élytres sont soudés ensemble.

Il exsude du sang rouge par la bouche et par différente articulation lorsqu’il est dérangé.

La couleur rouge vif du sang à une fonction prémonitrice.

Comme l’on peut s’y attendre, de nombreuses Chrisomèles sont nuisible aux plantes cultivées.

copie-de-still0058copie-de-100_3471

Timarcha tenebricosa

famille Tenebrionidae

 

La famille desTenebrionidaeest très vaste mais ne compte qu’une quarantaine d’espèce européennes.

Leur dénomination provient de leur mœur nocturnes et de leur couleur foncée: la plupart des espèces sont noire ou brun foncé.

La majorité d’entre elles sont incapables de voler et sont même aptères; les élytres sont souvent soudés entre eux.

Taille et forme du corps sont trés variables mais les antennes sont souvent épaissies à l’extrémité ou plus ou moins terminées en massues.

Deux espèces communes,Tenebrio molitor et blaps muscronata.

Tenebrio molitor vit dans la farine et autre produit à base de céréales et sa larve est le ver de farine, qui est utilisé par les amateur d’animaux comme aliment pour les oiseaux , les lézards,ect.

copie-de-still0063still00612-150x150

Tenebrio molitor

Famille Scarabaeidae

La famille des Scarabaeidae est une des plus grandes familles d’insectes
et compte plus de 19 000 espèces dont une centaines en Europe.

Certain menbres de cette famille peuvent présenter des « cornes » extraordinaires situées sur le thorax.
Géneralement, ces cornes n’existent que chez les mâles mais, chez certaines espèces, elles sont présentes dans les deux sexes.
Les mandibules sont normales et ne sont généralement pas visible de dessus.

Copris lunaris est une espèce particulièrement interéssante du fait que les deux parents creusent le sol sous la bouse de vache et s’occupent tout les deux des larves jusqu’à ce qu’elles quittent le térier.

Ces coléoptères occasionnent de sérieux dégats aux arbres et aux plantes en mangeant les feuilles et les fleurs.
Leurs grosses larves blanches sont encore plus destructrices.

still0014-300x240Cetonia aurata

Ordre des phasmides (phasmida)

Caractère distinctifs:Insectes longs et mincespourvus de longues pattes; les espèces etropéennes sont aptères.
Il est impossible de confondre les phasmes avec aucun autre insecte.

Cette ordre comprend 200 espèces en forme de rameau ou de feuille.
Ces derniers (Phyllies) sont des insectes remarquables dont le corps est aplati et dont les pattes portent des excroissances foliacées.
Ils ressemblent à des feuilles mais comme ils n’existent pas en Europe, nous ne nous y arrêtons pas.
Les insectes bâton sont des insectes longs et grêles semblable à des rameaux, généralement verts ou bruns, et très difficiles à repérer dans les arbres et les buissons.
La plupart vivent dans les régions tropicals et orientales, mais on en rencontre quelques-uns en Europe méridionale.


100_3206-300x225100_3297-300x225

 



Ordre des orthoptères.

Caractère distinctif:Insectes de grande taille ou de taille moyenne à corps robuste, tête volumineuse et arrondie et pronotum très apparent, en forme de selle.
Les pattes postérieurs sont habituellement dilatées et adaptées au saut.
Ils présentent généralement deux paires d’ailes dont les antérieures sont les plus épaisses; cependant, dans certains cas, une paire ou même les deux peuvent être réduites ou absentes.

La forme de ces insectes est tellement caractéristique que, une fois connue, il est impossible de les confondre avec les membres d’un autre ordre.

Les sauterelles sont mieux connues par les sons qu’elles émettent que par leur aspect, en effet , bien que ces insectes signalent leur présence par leur chant, leur coloration leur permet généralement de se dérober aux regard d’un promeneur éventuel.
Cependant, si l’on écoute attentivement de façon à localiser l’endroit d’où proviennent les sons et si on l’approche précautionneusement, on peut assez facilement découvrir l’insecte qui les émet.

Il existe plus de 15 000 espèces connues dont la plupart sont d’origine tropical mais dont nous possèdons cependant quelques représentants.
On a donné à ces insectes le nom d’Orthoptère (du grec orthos:droit, rigide) à cause de la rigidité des ailes antérieurs, mais cette appellation s’applique aussi aux Phasmes et aux blattes qu’aux Sauterelles et aux Grillons.

Famille tettigoniidae

Ces insctes, à antennes très longues et filiformes, vivent plutôt dans les buissons que dans la végétation basse et ils marchent plutôt qu’il ne sautent, ce qui les rend plus proches des Gryllidés que des Acridiens

100_3271-300x225
Tettigonia viridissima-La grande sauterelle verte.

copie-de-100_3352
Ephippiger ephippiger-Ephippigère des vignes(Fiebig)

Ordre des Hyménoptères.(Hemiptera)

Caractère distinctif:Insectes minuscules à grands, généralement avec deux paires d’ailes menbraneuses dont l’antérieur est la plus grande.
Les ailes sont couplées à l’aide de rangée de minuscules crochets situés sur le bord antérieur des ailes postérieures.

A première vue, de nombreux diptères peuvent être confondus avec des Hyménoptères mais ils n’ont que deux ailes et en les examinant attentivement, on pourra facilement faire la distinction.
Les Hyménoptères constituent un très grand ordre qui comprend plus de 100 000 espèces connues.
Les menbres de ce groupe sont extrêmement variable du point de vue taille, aspect et moeurs mais l’ordre peut être divisé en deux sous-ordres relativement bien distincts : les Symphita, qui n’ont pas deux « taille », et les Apocrita, qui ont une « taille » très étroite entre de thorax et l’abdomen.
Le premier sous-ordre comprend les mouches à scie considérées comme les plus représentantes les plus primitives de l’ordre.

Les abeilles se nourrissent toutes de pollen et de nectar et, en récoltant sur les fleurs, elle assurent la pollinisation de ces dernières. De nombreux autre insectes interviennent également dans la pollinisation mais ils visitent les fleurs uniquement pour leur propre satisfaction et ne volent pas sans répit d’une fleur à l’autre comme font les Abeilles.

 

Superfamille des Vespoïdae
Ce groupe comprend toutes les Guêpes sociales ainsi que de nombreuses espèces solitaires.
Certains auteurs le considèrent comme une seule famille, les Vespidae qui comprend trois sous-familles, les Vespinae, Eumenimae et Masaridae.
Les meilleurs caractères distinctifs des Vespoïdes sont les yeux profondement émarginés, presque en forme de croissant, les ailes repliées dans le sens de la longeur, au repos et les pronotum prolongé vers l’arrière jusqu’aux tegulae.
Toutes les Gupêpes nourrissent leur larves à l’aides de viande (larves d’insectes, fragment de cadavres.etc.) et en cela diffèrent fortement des Abeilles qui nourissent leurs larves de nectar (miel) et de pollen.
Quoique les Guêpes adultes aiment le nectar et autre substancesucrées, elles n’ont pas les pièces buccales suceuses des Abeilles mais des mandibules très puissantes et une courte « langue ».
En outre les Guêpes ne possède pas d’appareil leur permettant de récolter le pollen et elles sont généralement moi velues que les Abeilles.
Les guêpes solitaires n’ont de caste d’ouvrières; ce sont uniquement des mâles et des femellesqui ne viventpas en colonies bien que la femmelle construise un nid pour sa progéniture.

 

 

abeille-anatomie-morphologie-1024x754

copie-de-100_3209

Ceci est un  nid de frelons Européens-Vespa cabro

 

Sous ordre des Apocrites(Apocrita)

Ce Sous-Odre est de loin le plus grand des deux et comprend quelques insectes parmi les plus évolués.
Ses membres se distinguent des Mouches à scies par leur « taille de Guêpe ».
Les Apocrites se divisent en groupes : les Tébérants (parasitica) et les Aculéates. Les Tébérants sont presques que tous des parasites.

superfamille des Apoïdes(Apoidea)

Il n’est pas donné de description des familles parce que les caractères distinctifs sont trop difficiles à voir.

Cette Superfamille comprend toutes les Abeilles, qu’elles soient sociales ou solitaire.
Parmi nos nombreuse espèces (plus de 400), seule quelques-unes sont sociales et se limitent à deux familles, les Halictidae et les Apidae.
Toutes les Abeilles, qu’elles soient sociales ou solitaires, se nourrissent de pollen et de nectar et alimentent leurs jeunes de la même façon.
Le pollen adhère très bien à ses poils et l’on voit souvent des Abeilles presque entièrement jaune de pollen courrir sur les fleurs

Punaises – Ordre des Hétéroptères

Famille Pentatomidae

Il semble que les étés chaud leurs soit favorables. On les observes toujours en grand nombre après une suite d’été chauds. Dans les régions chaudes, les Pentatomidés causent certains dommage aux plantes cultivées, ce qui n’est pas le cas en Europe.

Punaise rayé – Graphosoma lineatum

longueur: 8 à 11 mm

Corps large, arrondie. Coloration rouge rayé de noir typique. On l’a trouve en Europe surtout en été et principalement sur les fleurs d’Ombellifères. Souvent en grand nombre .100_3383-300x225